adicr

PRIVATISATION DU SITE: Lettre ouverte des Propriétaires Non Bailleurs du ROURET en Ardèche

PRIVATISATION DU SITE: Lettre ouverte des Propriétaires Non Bailleurs du ROURET en Ardèche

Le 4 juin 2020 nous avons été informés officiellement de la situation du domaine du ROURET en Ardèche suite à la décision prise par P&V de « privatiser » le village sur Juin et Juillet. Nous avions été alertés en amont par des propriétaires qui avaient appelé votre plate-forme de réservation et qui s’étaient entendus dire que le domaine n’ouvrait qu’en Août, puisque réservé par l’Armée dès la réouverture post COVID début Juin !!

Votre façon de faire est des plus cavalière et manifeste peu d’égard et de considération vis-à-vis des propriétaires qui constituent pourtant votre fonds de commerce. Mais elle l’est également vis-à-vis de votre filiale Maeva.com (non informée de cette décision !!!) et des acteurs locaux qui vont en subir les conséquences ( Agences immobilières, centre équestre ). Vous deviez forcément considérer que des réservations sur nos biens avaient déjà été faites depuis le début 2020 et que cette annonce était plus que tardive, et donc pénalisante .

Aujourd’hui nous constatons plusieurs effets négatifs en lien avec votre décision unilatérale :

  • Cette « privatisation » justifie la fermeture de certains services qui sont pourtant offerts sur les autres sites P&V et donc non liés aux seules règles post Covid19.
  • De facto, certains locataires de propriétaires non bailleurs annulent majoritairement leur réservation, ou demandent des ristournes sur les tarifs validés lors de leur réservation d’avant la période Covid.
  • Les professionnels, qui prestent pour nous, sont démunis et se retrouvent dans une situation financière inextricable et nous demandent des comptes.

 

Au-delà de ces effets désagréables, vous pouvez vous attendre à de nombreuses réactions et sous toutes ses formes. Nous avons déjà choisi d’interpeller la presse locale qui a diffusée une information non vérifiée et donc préjudiciable pour nos intérêts. Bien évidemment, nous n’avons pas l’intention d’accepter une telle situation ; vous pourriez croire qu’elle s’impose à nous sans avoir notre mot à dire.

 

Cette année est certes exceptionnelle à tout point de vue et vous avez considéré que cette « privatisation » était un effet d’aubaine pour assurer un CA tout en diminuant fortement vos charges. C’est d’autant plus regrettable que nous avons le sentiment que la saison touristique est plutôt en faveur de vacances sur France et notamment dans la région Drôme-Ardèche. Les nombreux commentaires dans la presse sur le sujet plaident en ce sens !

Vous nous privez donc, pour une partie de la saison, de profiter de cette opportunité de relance du Tourisme sur le territoire !

Et vous en rajoutez en remettant à la presse locale un communiqué de Presse annonçant que le Domaine est « privatisé » et donc fermé au public ?

 

Dans ces conditions nous nous interrogeons sur la façon dont vous pourriez gérer les saisons estivales 2021 et suivantes. Une « nouvelle privatisation » poserait des interrogations sur l’avenir du ROURET en tant que Résidence de Tourisme, qui n’a pas vocation à fonctionner comme un simple hôtel.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article