adicr

Courrier adressé au siège de Pierre & Vacances au sujet de la répartition des charges et des fuites des piscines

Courrier adressé au siège de Pierre & Vacances  au sujet de la répartition des charges et des fuites des piscines

signé conjointement par Jean-Michel LEROY, pdt de l'ADICR et Samuel RIETMANN, pdt du conseil syndical de la copropriété "le Village",

et adressé à M. Philippe PAGES , Directeur de la gestion des patrimoines du groupe P&V et Directeur du groupe SOGIRE.

Monsieur,

Depuis plusieurs années, les membres du conseil syndical, les membres du conseil de l’AFUL* et l’association des Copropriétaires du domaine du ROURET, se sont investis pour obtenir une gestion claire et saine du site et pour maintenir cette résidence de tourisme attractive.

Malgré nos bonnes relations avec nos interlocuteurs locaux de la SOGIRE et de P&V, il nous est très difficile d’obtenir des informations fiables sur quatre dossiers, car les décisions semblent relever de vos structures nationales : Les tantièmes au sein de l’AFUL, La répartition des charges, Les charges d’eau et d’électricité imputables aux Copropriétaires et Le Dossier des piscines.

Lors de l’AG du village du 13 juin 2019, nous avons constaté que les charges d’eau et d’énergie dans les comptes de la copropriété étaient fausses avec un poids incohérent au sein de l’AFUL. Ceci nous interroge sur les tantièmes exacts de chaque structure au sein de l’AFUL et donc des clefs de répartition des charges AFUL entre les structures du domaine.

Afin de comprendre, nous avons repris les règlements des Copropriétés et nous avons identifiés 35 lots qualifiés de « parties privatives » (14 dans la Copropriété le Village et 21 dans celle de la Résidence) pour lesquels il est mentionné un règlement des charges de type 2 avec installation de compteurs. Or ces lots n’ont pas tous été équipés des compteurs divisionnaires prévus et ce depuis la construction du domaine ?
En complément des 35 lots, la structure du Château où se situent le cinéma, le bowling, la discothèque et diverses salles de réunions n’a pas de charges identifiées dans le compte de gestion remis pour l’AG de l’AFUL ? Dans ces conditions, comment la SOGIRE peut-elle facturer des charges à chaque Copropriétaire sans pouvoir nous expliquer les clefs de répartition au sein de l’AFUL et sans avoir des relevés compteurs pour les lots les plus fortement consommateurs en eau et électricité notamment ?

Face à nos interrogations depuis plusieurs années sur le montant anormal des charges en eau et électricité, nous avons demandé un diagnostic technique sur l’ensemble des piscines. Celui-ci vient de nous êtes remis et il démontre sans équivoque que l’espace aquatique du Village est confronté à un problème d’étanchéité majeur puisqu’il y aurait 23 000 m3 d’eau perdue annuellement.  Cette perte provoque un surcoût estimé à 100K € par an sur l’eau, à 20 K€ pour l’électricité, qui sont aujourd’hui majoritairement imputés aux Copropriétaires du Village alors que le lot 368 (zone aquatique) est une partie privative avec compteur.

Aujourd’hui toutes ces questions ont un impact sur les charges payées en direct depuis plus de 5 ans par les propriétaires non bailleurs avec P&V, les charges par lot qui contrarient la vente pour les propriétaires et la rentabilité du domaine et donc un impact pour les loyers versés aux propriétaires bailleurs P&V.

Enfin, P&V nous a exprimé en 2019 sa volonté de céder en septembre 2024 l’ensemble des piscines à l’AFUL. L’Audit technique, réalisé par la société GECAT, a révélé de nombreux problèmes de structures, de fonctionnement et réglementaires. Dans ce cadre, il a été remis, pour information aux membres des Conseils syndicaux du domaine, une estimation en terme d’investissements nécessaires pour la remise en état des désordres constatés. S’agissant d’un budget qui avoisine 2300 K€, nous attendons désormais de connaître quelle sera la décision prise par le groupe P&V pour remettre en état les piscines et limiter le gaspillage énergétique dans une Ardèche qui souffre d’un manque d’eau !

 Nous avons tous intérêt à ce que ces différents dossiers soient résolus pour l’image du domaine, mais aussi pour l’image du Groupe P&V. Nous sommes tous persuadés du potentiel économique et touristique de ce magnifique patrimoine en Ardèche. Nous souhaitons que nos efforts communs soient exclusivement orientés sur le développement commercial du site, son maintien dans le meilleur état possible pour les Copropriétaires et pour la satisfaction de tous nos clients.

Nous vous proposons de nous rencontrer avec les membres de l’AFUL, le Président de l’association des Copropriétaires, le directeur du site et le directeur Région de la SOGIRE, pour une réunion de travail afin de trouver des solutions pérennes à ces différents dossiers.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de nos salutations distinguées.

 

* L’AFUL du ROURET se compose de 3 Copropriétés pour 581 Lots et d’actifs P&V non intégrés dans les Copropriétés (Le Château, La Piscine du Chapiteau, des Parcelles foncières ……)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article